Condom dicte sa loi à Eauze

Posté le 03 Nov 2013 at 19:07PM
Condom dicte sa loi à Eauze

Condom dicte sa loi à Eauze

Sur le coup d'envoi, l'ailier Boldini, pour Eauze, est prié d'aller se rhabiller pour avoir effectué une roulette sur Beylier. Ce handicap numérique sera fatal à des élusate qui n'avaient pas besoin de cela. ... Au contraire, c'est Con

De mémoire d’élusate présent hier après-midi, autour de la main courante de la capitale de l’Armagnac, on n’avait pas souvenir de voir ses deux formations encaisser 46 points chacune.

D’habitude, durant un derby, l’enjeu prime sur le jeu et nivelle la valeur des équipes où, comme l’an dernier, la SAC s’était déjà imposée, 6-3, face à l’USE. Hélas ! hier, pour les «sang et or» de Jorrey, les «rouge et noir» de Lier étaient supérieurs et les visiteurs se sont logiquement imposés sur le score sans appel de 46-10, inscrivant 6 essais.

Tout d’abord, c’est Goubis qui jaillira d’un groupé pénétrant pour inaugurer la marque (3e). Puis, Simon Boué sera à la conclusion d’une percée de Beylier, bien relayé par Claverie qui l’envoie une première fois dans l’en-but. L’ailier condomois réalisera le hat-trick (10e, 39e et 46e).

Sur le coup d’envoi, l’ailier Boldini, pour Eauze, est prié d’aller se rhabiller pour avoir effectué une roulette sur Beylier. Ce handicap numérique sera fatal à des élusate qui n’avaient pas besoin de cela. Néanmoins, les locaux, réduits à 14 et déjà menés 14-3, ne baisseront jamais les bras durant ce derby et investissent le camp des visiteurs. Malheureusement pour les joueurs d’Eauze, leurs efforts ne seront pas récompensés. Au contraire, c’est Condom qui récupérera 2 ballons dans les mauls élusates pour envoyer Bouzigon (34e), puis Boué (39e) derrière la ligne d’en-but pour arriver à 34-3 aux «citrons» où force est de constater que la messe est dite.

Le second acte verra Boué inscrire son 3e essai de l’après-midi (46e), puis Ponsard (70e) le 6e et dernier essai pour les siens. Raffim (80e) permettra à Eauze de sauver l’honneur et inscrire un essai bien mérité pour ses couleurs.

Pour Condom, on retiendra les 3 essais de Boué et la gestion de la jeune charnière Labat-Biensans.

Pour Éauze, au contraire, il est difficile de citer quelqu’un dans un ensemble qui n’a jamais abdiqué hier après-midi.

EAUZE 10-CONDOM 46

MT : 34-3. Arbitre : Philippe Camon (Côte d’Argent), assisté de Philippe Bernadet (Armagnac-Bigorre).

Pour Eauze : 1 E Raffim (80) ; 1 P et 1 T Cécchin.

Pour Condom : 6 E Goubis (3), Boué (10, 32, 46), Bouzigon (34), Ponsart (70) ; 5 T et 2 P Biensans.

Carton rouge : à Boldini (20), d’Éauze.

Eauze : César, Blaya, Jorrey (cap) ; Ortyl, Lisbani ; Baris, Paillas, Cassajus ; Bourdon, Canzian ; Beyrie, Rodriguez, Tourné, Boldini ; Cécchin et Canabate, Raffim, Saint-Jours, Pérencin, Fourcade, Léglise, Polidoro. Entraîneurs : Lantin-Peyrussan et Sentenac.

Condom : Dauzac, Goubis, Dailledouze ; Beylier, Pujol ; Nardi, Bouzigon, Dauzac ; Labat, Biensans ; Boué, Lier (cap.), Claverie, Beyries ; Le Bourhis et Séris, Dupin, Ponsart ; Guérin ; Laborde, Bonis, Veiga. Entraîneurs : Bonis et Laziès.

Equipe II : USE II 6-SAC II 46.

Voir aussi
PRECENDETE
SUIVANTE
Publicité Votre pub ici ? Contactez-nous !

0 commentaires

Répondre

Anti-Spam

Merci d'entrer le code anti-spam ci-contre